la déconnexion digitale - apprendre à lâcher son smartphone
Se reconnecter

La déconnexion digitale

Sujet qui fait couler de l’encre : on a beaucoup entendu parler du “droit à la déconnexion” en 2019 – parce que tous les outils numériques utilisés quotidiennement au travail sont peut être très pratiques, mais ils entraînent aussi notre disponibilité partout et tout le temps.

Il suffirait d’éteindre son téléphone pro, ou de ne pas avoir ses mails pro sur son téléphone perso mais ce n’est pas si facile à mettre en application.

De mon côté j’ai toujours refusé de mettre ma boîte mail professionnelle sur mon téléphone personnel et de donner mon numéro de téléphone perso à mes clients.

Nous avons chacun des boulots différents, certains demandent plus de disponibilité que d’autres, bref le droit à la déconnexion est un droit important mais à adapter à chacun de nous.

Et pour le perso alors ? Parce que ces mêmes petits appareils qui nous permettent d’être dispos partout et tout le temps pour le boulot, nous rendent aussi joignables à tout moment.

Remontez 25 ans en arrière (oui oui vous étiez nés et moi aussi !), ce n’était pas le cas. Premier téléphone portable – c’était un frigo tellement il était gros, on ne captait pas du tout partout et en plus… il ne servait qu’à appeler ! Aujourd’hui un smartphone rentre plus ou moins dans une poche, capte relativement partout, permet d’appeler, d’envoyer des sms, des emails… Bref c’est le top, oui, mais il faut aussi savoir dire stop et trouver un équilibre.

Commençons pas le commencement et aussi par le plus important : éloignons-nous de nos smartphones le soir et la nuit. On ne va pas refaire le discours, on le sait tous : être devant un écran avant de s’endormir est néfaste pour la qualité de notre sommeil – et bien dormir c’est la base pour passer de bonnes journées.

On fait un tour sur les réseaux sociaux, on envoie quelques sms, on relie des emails… On surcharge notre cerveau au moment de la journée où il justement besoin de relâcher la bride.

Essayez de mettre votre téléphone en mode avion 30 minutes avant de dormir, et préférez lire un magazine, ou un livre, faire de la méditation, préparer vos affaires pour le lendemain… Bref prendre un moment rien que pour vous.

Vous verrez, si au début vous aurez envie de prendre votre téléphone, vous vous rendrez vite compte que vous vous couchez moins stressé-e, plus serein-e…

Il y a ensuite la gestion des smartphones la journée : avec l’ensemble des applications et des outils que nous proposent nos téléphones, nous sommes surexposés aux sollicitations extérieures et perdons une partie de notre liberté.

Petit rappel : un SMS ou un e-mail n’attendent pas de réponse immédiate, sinon on vous aurait appelé-e. Priorisez les choses. Si vous étiez en train de prendre soin de vous dans la salle de bain lorsque vous avez reçu un sms, finissez ce que vous étiez en train de faire, vous répondrez ensuite.

La gestion des notifications est facile à mettre en pratique mais on y pense pas assez : l’ensemble des applications que vous installez sur votre smartphones va vous solliciter en vous envoyant des notifications (publicitaires). Allez faire un tour dans le menu des notifications de votre smartphone et n’autorisez que celles qui vous sont sincèrement nécessaires dans la vie quotidienne. Personnellement mis à part les sms, appels, e-mails et whatsapp, aucune application n’est autorisée à m’envoyer des notifications et c’est déjà suffisant ainsi !

Enfin, mettez votre téléphone de côté lorsque vous êtes entouré-e, au restaurant, en réunion… Vous ne trouvez pas ça très cool, quand vous parlez à votre pote et qu’elle regarde son téléphone parce qu’elle vient de recevoir un sms ? Et bien ne lui faites pas la même chose. Laissez votre téléphone dans votre sac et profitez des personnes qui sont là autour de vous. Le sms que vous avez reçu sera toujours là dans 1h lorsque vous serez rentré-e chez vous, pas la personne avec qui vous buvez un verre.

Vous l’aurez compris, Gwen et moi avons beau être adeptes des nouvelles technologies et de tout ce qui s’y rattache, nous faisons aussi preuve de beaucoup de recul quant à leur impact sur notre vie quotidienne.

Et vous, comment gérez vous la déconnexion digitale ? Vous avez déjà pensé à tester ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.